Biogeography lab / laboratoire de biogéographie

Département de Géographie, Université de Montréal

Offre de projet de doctorat

Poster un commentaire

Dans le cadre d’un projet de recherche en équipe mené par le professeur James King (https://draeolus.com/) sur la poussière minérale et les changements climatiques dans les hautes latitudes, je recrute un/e étudiant/e au doctorat pour travailler sur l’évaluation du rôle de la poussière dans les écosystèmes passés et modernes.

Des campagnes sur le terrain seront menées dans la vallée d’Ä’äy Chù (rivière Slims), qui se jette dans Łù’àn Mân (lac Kluane), dans le sud-ouest du Yukon, à l’été 2020 et 2021. L’Ä’äy Chù est une rivière proglaciale alimentée lors de la fonte estivale du glacier Kaskawulsh, qui fait partie du réseau de glaciers de la chaîne Saint-Élie. Cette région a été considérablement modifiée au cours des 300 dernières années par les changements naturels et les changements climatiques anthropiques. Le récent retrait des glaciers a modifié la direction d’écoulement de la rivière (capture de la rivière); la faisant dévier vers le golfe d’Alaska et réduisant le niveau d’eau du lac, ce qui entraine une exposition rapide des sédiments deltaïques et des périodes prolongées d’émission de poussière. Cette histoire récente et les changements environnementaux à venir font de la région un excellent laboratoire naturel pour étudier l’impact des tempêtes de poussière sur les climats et les écosystèmes passés et futurs.

La poussière peut être enrichie en éléments essentiels à la productivité des écosystèmes, tels que l’azote et le phosphore. Dans le contexte d’une augmentation récente des émissions de poussières et des dépôts dans et autour du système de lac/vallée glaciaire, le projet de doctorat visera à élucider l’impact des dépôts de poussière passés et présents sur la structure et les fonctions des écosystèmes terrestres et d’eau douce. Cela se fera à l’aide d’un mélange de reconstructions paléoécologiques, de télédétection et d’approches de terrain. Les questions relatives à ce projet doivent être adressées à Julie Talbot (j.talbot@umontreal.ca).

Pour postuler, envoyer une lettre de motivation (1 à 2 pages), un curriculum vitae, les relevés de notes non officiels et les coordonnées de deux référents à j.talbot@umontreal.ca. La date limite de candidature est le 31 mars.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s